La Sophrologie, créée en 1960 par un neuropsychiatre, le Dr A.Caycédo, est une méthode issue de plusieurs techniques orientales et occidentales ; telles que l’hypnose, le yoga, le zen japonais ou encore la psychologie positive et bien d’autres, qui a pour objectif  le Bien-Être personnel. La sophrologie est une méthode qui se veut  positive et bienveillante.

Son champ d’application est assez large, elle intervient dans des problématique, telles que ;

-Améliorer son quotidien ; le sommeil, la vitalité …

-Se préparer à des évènements stressants : entretien d’embauche, examen, compétition, prise de parole en public, accouchement …

-Gérer de la douleur physique et mentale vécue au travers la maladie ou la perte : accident, maladie, deuil, séparation …

-Etre un complément dans les thérapies de lutte contre les addictions, les phobies ou autres pathologies dépendantes : les drogues, l’alimentation, le tabac, les écrans  …

Par la pratique d’exercices jouant sur la respiration, la détente musculaire et la visualisation d’images positives, la Sophrologie permet d’obtenir un équilibre, de se réapproprier son corps en prenant conscience de ce que l’on ressent physiquement et émotionnellement sur le moment, en prenant le temps d’écouter et d’observer où se porte les tensions pour apprendre à s’en libérer.

La Sophrologie permet de retrouver le calme, la sérénité, la confiance en soi par la gestion de ses émotions, de sa douleur et de réveiller (et réveiller) ses capacités.

La Sophrologie est une méthode qui répond aux besoins individuels et qui s’adapte au rythme et aux contraintes de chacun.

Elle participe à votre développement personnel en vous replaçant comme acteur autonome de votre changement et de votre vie.

En tant que professionnel, j’accueille vos propos, sans jugement, ni interprétation et en toute bienveillance.

 

La Sophrologie est une méthode complémentaire, qui ne se substitue pas à un avis, un traitement ou un suivi médical.

En tant que membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, je suis tenue au secret professionnel.